Déductions d’impôts: voici quelques pistes

Charges fiscales et déductions d’impôts, comment s’y prendre:

Payer les impôts est obligatoire, mais le payer intelligemment est un choix.Il existe des moyens et des facteurs influençant la facture d’impôt à la fin de l’année fiscale. Cette dernière étant généralement en fin mars peut être cependant prolongée. En effet, il est possible de jouir des déductions d’impôts sur divers secteur et catégories. Ces déductions s’appliquent sur des faits de natures différentes dont notamment les frais divers.

Les frais de transport pour alléger ses obligations fiscales.

Depuis peu, les frais de transport ayant acheminés le déplacement entre domicile et lieu de travail sont devenus déductibles. Cependant, cette déductibilité n’est donnée que suite à l’observation de certaines conditions. Sur un point de vue général, cette déductibilité s’applique aux abonnements de transport public, de vélo ou encore de mobylette. Les frais résultant d’un transport par voiture automobile ne sont admis que sous certaines conditions. Par cela, ces frais doivent se justifier par des cas exceptionnels. Cela peut choisir d’un gain de temps considérable ou encore un éloignement de un kilomètre de la résidence depuis l’arrêt de transport en commun. Par ailleurs, les personnes à mobilité réduite ou trop faible pour voyage en transport en commun bénéficient d’une déductibilité des frais automobiles.

L’optimisation fiscale grâce aux enfants

Les gardes d’enfants peuvent jouir d’une déductibilité atteignant les 10 100 francs chaque année et par enfant. Cela concerne notamment les crèches et les mamans de jour.

Dans le même cadre impliquant un enfant, la déductibilité fiscale s’applique aux pensions alimentaires et contributions d’entretien pour les ex-conjoints et les enfants. Cette déductibilité s’applique jusqu’à la majorité de l’enfant.

Par ailleurs, une déduction sociale de 7 100 francs à Vaud, et cela par an et par enfant à charge, est retenu sur la facture fiscal du contribuable.

Les frais de repas

Dans l’impossibilité de retourner chez soi pendant la pause déjeuner de deux heures, le salarié peut obtenir une déduction forfaitaire. Cette déduction est révisée à la baisse dans le cas où l’employeur offre des repas à prix réduits.

Les frais et primes d’assurance

Dans le cadre d’une police d’assurance, les frais d’assurances et les primes sont déductibles d’impôts.  Cela concerne l’assurance-vie, l’assurance retraite et l’assurance maladie.

Donation

Les dons octroyés à des entités et institutions ayant une vocation de service public ou encore reconnue d’utilité publique peuvent jouir d’une déduction d’impôts. Cependant, cette déductibilité connaît un plafond de20% du revenu net.

Prévoyance et 3e pilier

Les investissements injectés dans un compte de piler 3a sont assortis de déduction d’impôts à une hauteur maximale de 6826 francs. Les rachats au 2e pilier  constituent tout autant une économie d’impôts.

Les frais médicaux

Pour que les frais médicaux soient déductibles, leur somme doit atteindre une certaines part de revenu. Différents d’un canton à un autre, ce part en question équivaut à 5% pour le canton de Vaud. Cette référence estannotée comme élevée. On peut compter parmi ces déductions les frais de dentiste et les frais supplémentaires engendrés par un handicap.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *